News

Journal de la colonie du Grand Large

n° 4

(Septembre 2008)


Pour ce quatrième numéro du journal de notre colonie, nous allons vous présenter Keeo le louveteau qui vient chercher les grands castors en âge de partir vers la jungle et qui les accompagne dans leurs premières chasses. Nous vous présentons également Arbo le forestier qui prend soin de notre forêt. Vous trouverez également les paroles du chant de table de la Colonie. Bonne lecture !


Keeo le louveteau


Il y a bien longtemps vivait un petit Castor très curieux qui s'appelait Eo. Il voulait tout savoir, tout connaître. Il entendit un jour parler de la Jungle et il eut très envie d'y aller. Seulement personne ne put, ou ne voulut, lui indiquer comment y aller. Alors, dès qu'il avait un moment libre, il allait fouiner à travers la forêt pour trouver le chemin qui mène à la Jungle. Après quelques années de recherches sans succès, arriva un matin où le Grand Castor Brun lui annonça que ce jour-là, il le mènerait à la Jungle. Eo était fou de joie : il allait enfin savoir à quoi ressemblait cet endroit si mystérieux pour lui ! Depuis ce jour, personne ne l'a revu.

Bien plus tard, quelques Castors qui se promenaient à la lisière de la forêt rencontrèrent un jeune loup solitaire qui les appela gentiment. Les Castors le regardèrent et s'approchèrent prudemment de lui. Comme le loup ne semblait pas dangereux, les Castors lui parlèrent. Ils avaient l'étrange impression de retrouver Eo : il avait le même regard, la même expression sur le visage. Il décidèrent alors de l'appeler “Keeo” .

Et c'est ainsi que Keeo devint l'ami des Castors.

Certains le rencontrent parfois au détour d'un chemin perdu. Il a toujours une histoire intéressante à leur raconter sur ce qui se passe à côté, dans la Jungle



Arbo le forestier

En se promenant un jour avec le Baluchon sur l'épaule, un petit groupe de Castors arriva en plein milieu d'une activité incroyable : il y avait là plusieurs personnes, avec des machines infernales qui faisaient un bruit assourdissant. Ces gens étaient en train d'abattre les arbres et de les emmener sur leurs machines roulantes !

Les Castors allèrent précipitamment trouver Arbo pour lui dire ce qui se passait :
- "Arbo ! Arbo ! Il y a là-bas des bandits qui attaquent notre forêt ! Ils coupent les arbres et les volent !"

À leur étonnement, Arbo rit doucement et leur répondit, très calme :
- "Ne vous inquiétez pas, gentils Castors ! Je sais bien que ces gens sont là et ce qu'ils font. Ils ne détruisent pas la forêt. Au contraire, ils sont en train de couper quelques-uns de ces vieux grands pins pour faire place nette et planter d'autres arbres. Ainsi, nous aurons bientôt de jeunes arbres de toutes sortes à cet endroit."

Et en effet, l'année suivante, cette sombre sapinière avait fait place à un charmant sous-bois avec de jeunes chênes et des tilleuls, aux pieds desquels poussaient d'adorables fleurs bleues.

Chant de table de la Colonie

Partage, partage, partage, comme un castor,
Quand un castor partage, il devient fort.
Partage, partage, partage, comme un castor,
Ecoute la devise, crie-la bien fort :
" Partage, partage, partage "



WANTED

Nous sommes à la recherche de nouveaux castors. Actuellement, il y a 12 castors en perspective. Nous avons pour objectif de faire grandir notre colonie pour pouvoir faire des jeux avec un nombre plus importants d’enfants.
Alors si vous avez dans votre entourage ou dans les amis de vos enfants, des enfants âgés de 5 à 7 ans (ils doivent avoir 5 ans pour le grand camp), on les attend avec impatience.

C’est déjà la fin de ce quatrième numéro.

Copyright © 2024 Site de la 25ème Unité Sea-Scouts et Sea-Guides - Port de Bruxelles - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
Tuesday the 16th - . Joomla 3 Templates